L’inspection préachat d’une maison par un inspecteur en bâtiment est-elle obligatoire? Voilà une question que l’on me pose souvent. Selon la loi, ce n’est pas obligatoire. Mais c’est drôlement utile! Voici pourquoi:

L’inspection d’un bâtiment est une analyse objective complète de l’état de la propriété que vous êtes sur le point d’acheter. Un inspecteur professionnel n’est pas dans un état « coup de cœur » comme vous. L’achat d’une maison étant un investissement financier majeur, aussi bien s’assurer que le bâtiment est en bonne condition.

L’inspection préachat permet de:

  • Justifier la valeur réelle de la propriété. L’inspecteur peut identifier des travaux qui doivent absolument être réalisés. Ces informations vous permettront de négocier le prix de vente ou d’exiger que les travaux soient faits avant la transaction.
  • Planifier un budget pour les travaux qui devront être faits au cours des prochaines années. L’inspecteur listera l’ensemble des rénovations ou réparations non urgentes, mais qui seront nécessaires à plus ou moins long terme. Ça pourrait être, par exemple, les joints de brique, le système de ventilation, le toit, etc..
  • S’assurer de la sécurité du bâtiment, par exemple en détectant les problèmes d’humidité, de champignons, etc..

L’inspection doit comprendre minimalement les vérifications suivantes:

  • L’état général de la structure du bâtiment: toit, fenêtres, électricité, solage, escaliers, balcon, etc.
  • Tout ce qui peut affecter la santé des occupants: qualité de l’air, taux d’humidité, moisissures, odeurs nauséabondes ou de produits toxiques, etc. Pour ce faire, le professionnel vérifiera le système de ventilation, la plomberie, le chauffage, etc.
  • La qualité de l’isolation, notamment pour détecter la présence de vermiculite qui contiendrait une trop grande quantité d’amiante.
  • La configuration ou l’aménagement du terrain: par exemple, la présence d’une pente négative pouvant contribuer à inonder le terrain, un aménagement paysager inapproprié pouvant créer à long terme un surplus d’humidité néfaste.

Combien coûte une inspection en bâtiment?

Quelques centaines de dollars. Ce montant fait partie des frais reliés à l’achat d’un immeuble, tout comme le notaire, la taxe de mutation, le déménagement. C’est une bien petite somme comparativement à l’investissement que vous vous apprêtez à faire en achetant une propriété. Et ça peut vous épargner bien des soucis.

Faire affaire avec un inspecteur en bâtiment de confiance

Il faut savoir que ce titre n’est pas réglementé: n’importe qui peut s’improviser et facturer ses services. Quelques indices vous permettent toutefois de vous assurer du sérieux du candidat.

  • Il est membre d’une association professionnelle comme l’Association des inspecteurs en bâtiments du Québec (AIBQ), l’Association nationale des inspecteurs et experts en bâtiment (ANIEB) ou l’Association internationale des inspecteurs immobiliers certifiés du Québec (InterNACHI Québec)
  • Il a une assurance responsabilité
  • Il a de bonnes références. Si déjà il refuse de vous donner des noms de clients, ayez des doutes!
  • Il vous déposera un rapport écrit: demandez à voir un exemplaire d’un rapport et prenez le temps de vérifier la pertinence et la clarté des informations.
  • Il est indépendant: méfiez-vous s’il travaille pour un entrepreneur en rénovation; il y a un risque de conflit d’intérêt.

Prenez le temps de vérifier ces informations puis soyez présent lors de l’inspection.

Qu’en est-il si vous découvrez un vice caché par la suite?

L’inspection ne garantit pas que le bâtiment n’a pas de vices cachés. L’inspecteur ne peut quand même pas ouvrir les murs et défaire le plafond! Par ailleurs, si vous devez poursuivre le vendeur, ce n’est pas parce que vous avez un rapport d’inspection que le juge va automatiquement vous donner raison. Mais d’avoir fait affaire avec un professionnel pour vérifier l’état de la propriété prouve votre sérieux et votre bonne foi. Et ça, ça ajoute du poids à votre dossier.

Si vous avez des questions ou besoin d’un conseil, n’hésitez pas à me contacter (450-446-0102 ou r.campbell@hypotheca.ca). Ça me fait toujours plaisir de vous aider.