Renégocier son hypothèque avant terme: avantageux ou pas?

Renégocier son hypothèque avant terme: avantageux ou pas?

Les taux d’intérêt sont plus bas et vous voulez en profiter: vous décidez alors de renégocier votre hypothèque avant la fin de votre terme. Est-ce une bonne décision?

Pour renégocier votre hypothèque, vous devrez probablement résilier votre contrat. Votre institution financière doit donc vous permettre de le faire. Mais elle n’y est pas tenue. Chaque institution a ses propres normes quant aux conditions de renégociation.

Les pénalités et autres frais

La plupart des institutions financières imposent des pénalités (aussi appelés frais de remboursement anticipé) qui peuvent totaliser plusieurs milliers de dollars, selon votre situation. D’autres frais peuvent s’ajouter, dont la facture du notaire pour mettre fin à votre hypothèque actuelle et enregistrer la nouvelle. Parfois, les institutions financières vont accepter de renoncer à ces frais ou de les payer (en partie ou en totalité). Finalement, si vous aviez obtenu une remise en argent lors de la signature de votre prêt, vous pourriez devoir en rembourser une partie ou la totalité.

Renégocier avant terme, est-ce une bonne idée? Malgré tous ces frais, la réponse peut être « oui », selon votre situation.

Calculer les économies potentielles

Il faut d’abord examiner les clauses de votre contrat hypothécaire, obtenir le montant de pénalité et évaluer l’ensemble des autres frais. Une fois ce portrait bien établi, on le compare avec le coût et les conditions de l’hypothèque souhaitée et la marge de négociation possible avec l’institution financière. Et, bien entendu, on prend en considération vos objectifs à plus long terme (par exemple, si vous planifiez de vendre votre maison dans deux ans, vous pourriez ne pas être en mesure de réaliser les économies calculées).

C’est compliqué? Pas pour moi. Je peux vous aider à calculer vos économies potentielles et à négocier avec l’institution financière. N’hésitez pas à me joindre au 450 446-0102 ou  par courriel r.campbell@hypotheca.ca .

Refinancer sa maison pour réaliser ses projets

Refinancer sa maison pour réaliser ses projets

Vous aimeriez:

  • Rénover votre maison
  • Construire enfin votre garage
  • Effectuer des placements en vue de votre retraite
  • Consolider vos dettes et alléger vos paiements mensuels
  • Acquérir le chalet de vos rêves
  • Réaliser le voyage dont vous rêvez depuis longtemps
  • etc.

mais vous ne savez pas comment le financer.

Le refinancement hypothécaire  pourrait vous permettre d’aller de l’avant en se servant de la valeur nette de votre propriété pour aller chercher les liquidités dont vous avez besoin. Il est possible d’emprunter jusqu’à 80% de la valeur de la propriété.

Par exemple: votre maison est évaluée à 200 000$ et votre hypothèque actuelle est de 50 000$. En refinançant votre maison, vous pouvez emprunter jusqu’à 160 000$ (80% de 200 000$). 50 000$ seront utilisés pour rembourser votre hypothèque actuelle et vous bénéficierez de 110 000$ de liquidité.

Lorsque vous avez des projets, le refinancement hypothécaire peut être avantageux car les taux hypothécaires sont habituellement plus bas que les taux des emprunts personnels. C’est aussi une façon d’utiliser votre richesse (la valeur de votre propriété) pour investir lorsque les rendements sont plus élevés que le taux de votre hypothèque. Mais il faut veiller à ne pas dépasser votre capacité de remboursement.

Je suis là pour vous accompagner dans votre réflexion afin de prendre la meilleure décision possible. Appelez-moi (450 446-0102) ou écrivez-moi (r.campbell@hypotheca.ca). Vous pouvez compter sur moi: je travaille pour votre intérêt.

Bien planifier les changements sur son hypothèque

Plusieurs d’entre vous effectuerez des transactions durant votre terme hypothécaire: rénovations, rachat de part lors d’une séparation, refinancement, investissements, accès à une baisse de taux, calcul de pénalité, assurance hypothécaire, problème de taxes, etc. Ou encore, vous serez sollicités par votre institution financière pour le renouvellement de votre hypothèque.

Lorsque vous songez à modifier ou renouveler votre hypothèque, il est important de s’informer sur l’ensemble des produits offerts par les prêteurs et d’éviter de « magasiner », car chaque demande de prêt et chaque refus affectent votre cote de crédit.

Votre projet doit être analysé en tenant compte:

  • De votre besoin: par exemple, quel genre de rénovation pensez-vous faire? Selon l’ampleur et le type de travaux, les institutions financières peuvent avoir des exigences très différentes.
  • Des changements dans votre situation depuis la signature de votre hypothèque: vous avez changé d’emploi ou fait plusieurs demandes d’achat à crédit? Votre capacité de remboursement ou votre cote de crédit ont peut-être changé.
  • Et des produits sur le marché: les produits hypothécaires et les taux offerts changent régulièrement et varient d’une institution à l’autre. Attention, votre banque ne vous conseillera que sur ses propres produits.

Vous envisagez faire un changement sur votre hypothèque? Vous vous questionnez sur les taux, la pénalité? Appelez-moi (450 446-0102) ou écrivez-moi (r.campbell@hypotheca.ca). Je peux vous aider à y voir clair pour trouver le produit le plus avantageux et m’assurer que vous avez les meilleurs chances de l’obtenir. En d’autres mots…Vous pouvez compter sur moi: je protège vos intérêts!

Racheter la part de l’autre: c’est possible grâce au refinancement hypothécaire

Le refinancement hypothécaire permet d’obtenir un emprunt pouvant équivaloir jusqu’à 80% de la valeur de votre propriété. Mais il existe une exception. En effet, il est possible d’aller jusqu’à 95% dans le cas d’un rachat de la part du conjoint, lors d’une séparation par exemple, ou de la personne avec qui vous êtes co-emprunteur.

Les conditions du refinancement dans le cas d’un rachat de part

La règle est simple: le refinancement ne doit servir qu’à rembourser l’hypothèque actuelle, payer la pénalité et verser la part donnée à l’autre co-emprunteur. Autrement dit, lorsque le financement excède 80% de la valeur de la maison, il ne peut pas servir à payer des dettes ou réaliser d’autres projets. Il ne doit servir qu’au rachat de la part de l’autre.

Prenons un exemple.

Lucie et Étienne se séparent. Elle souhaite garder la propriété d’une valeur de 200 000$. Etienne veut obtenir sa part de l’équité accumulée sur la valeur de la maison. Le couple a des dettes conjointes dont un emprunt hypothécaire de 150 000$ et des cartes de crédit pour 27 500$. Le refinancement à 95% pourrait permettre à Lucie d’obtenir un nouvel emprunt de 190 000$ pour payer:

  • l’hypothèque actuelle de 150 000$
  • les frais de pénalités de 5 000$ (environ)
  • l’équité de 25 000$ dont son conjoint à droit (200 000$ de valeur moins 150 000$ d’hypothèque soit 50 000$ d’équité à diviser en part égale entre les deux conjoints)

pour un total de 180 000$.  Puisqu’elle refinance sa maison à 95%, Lucie ne pourra pas utiliser le 10 000$ restant pour rembourser une partie des cartes de crédits. Le refinancement possible pour Lucie sera donc de 180 000$.

Finalement, un emprunt à plus de 80% de la valeur de la propriété implique l’ajout du coût d’une prime d’assurance prêt hypothécaire. Ce coût varie selon le pourcentage de financement. Il peut être réduit si le prêt précédent était déjà assujetti à la transférabilité.

Ça vous semble compliqué? Je suis là pour vous aider à y voir clair. Je vous invite à me contacter directement par téléphone (450 446-0102) ou par courriel (r.campbell@hypotheca.ca).

Planifier son hypothèque à l’avance, ça peut être payant!

 

Je renouvelle mon hypothèque dans deux mois. J’ai le temps d’y penser!

Pourtant, il pourrait être avantageux pour vous d’entreprendre des démarches plusieurs mois avant l’échéance de votre prêt.

Garantir ou réserver un taux: un exemple concret

Il y a quelques années, Marc et Chantal m’ont rencontré pour obtenir de l’information sur les prêts hypothécaires. Nous étions en novembre et leur prêt était renouvelable en juillet.

Parmi la panoplie d’options disponibles, un produit répondait particulièrement à leurs besoins.  Je leur ai proposé de le « réserver » jusqu’à leur date de renouvellement, garantissant ainsi le taux.  Heureusement!  En juillet, les taux avaient augmenté de 1.25%.  Et si les taux avaient diminué, Marc et Chantal auraient aussi pu profiter de la baisse.

Cette situation fait partie de mon quotidien. En  garantissant un taux, vous profitez des baisses éventuelles tout en vous protégeant contre les hausses.  Cette protection de taux est applicable lors d’un refinancement mais aussi lors d’un achat.

Y penser, ça peut faire toute une différence ! Je suis là pour vous aider à prendre les meilleures décisions dans votre intérêt. Je vous invite à communiquer directement avec moi, par téléphone (450-446-0102) ou par courriel (r.campbell@hypotheca.ca).