Bravo! Vous venez d’acquérir ou de renouveler votre hypothèque. Votre institution prêteuse vous propose de prendre une assurance-vie, invalidité ou maladie grave pour compléter le tout.  Attention! Ça pourrait avoir des conséquences négatives sur votre avenir financier.

Pourquoi, me direz-vous ?

Si quelques années plus tard vous changez de créancier, votre assurance prendra fin au même moment. Vous devrez alors négocier une nouvelle assurance vie, invalidité ou maladie grave.  Qui sait?  Votre condition de santé aura peut-être changé, sans compter que vous aurez quelques années de plus. Il sera peut-être plus difficile, voire impossible, de vous assurer et vos primes risquent fort d’augmenter.

Assurance et hypothèque chez un même prêteur? Mauvais mariage

À cause des assurances, certaines personnes deviennent en quelque sorte « prisonnière » de leur institution financière. Elles perdent leur pouvoir de négociation et leur capacité de profiter des offres avantageuses du marché.

La solution est simple : souscrire à une assurance-hypothèque vie invalidité ou maladie grave autre que celle offerte à votre institution prêteuse. De cette façon votre choix hypothécaire n’aura aucun impact sur vos assurances.

Vous avez de la difficulté à vous y retrouver? Je suis là pour vous aider à prendre les meilleures décisions dans votre intérêt. Je vous invite à me contacter directement par téléphone (450 446-0102) ou par courriel (r.campbell@hypotheca.ca

Lire aussi :